Peuvent s’associer à l’Académie Italienne de Langue (AIL) : les écoles de langue, les centres culturels, les organisations qui oeuvrent pour la diffusion de la langue et de la culture italienne ainsi que les enseignants de langue italienne.

Cher intéressé,

L’Académie Italienne de Langue, que nous appellerons l'AIL, est née à Florence en 1984. C’est une association à but non lucratif composée d’écoles, d’institutions et d’experts italiens et étrangers travaillant dans le domaine de la certification. L’AIL compte actuellement 26 associés.

L’AIL a été la première à créer des examens sur plusieurs niveaux pour l’obtention de certificats attestant la connaissance réelle de la langue italienne moderne par les candidats. (Avant cela, il existait uniquement le Diplôme de l’Université de Pérouse, diplôme caractérisé par la présence de tests littéraires et métalinguistique, ainsi que le Certificat de l’International Certificate Conference, qui était destiné seulement au niveau intermédiaire.). La particularité des examens AIL qui les distingue de tous les autres, c’est le fait de privilégier, à chaque niveau, les aspects de la communication dans la vie courante et dans le domaine commercial.

L’AIL organise dans tous ses centres des cours de préparation pour chaque niveau d’examen et a créé dans ce but des tests types accompagnés de cassettes audio pour les épreuves orales .


Il existe 6 Certificats de Diplôme de Langue Italienne « Firenze » :

DELI A2: Diplôme Elémentaire de Langue Italienne ;
De 100 à 120 leçons de préparation pour les débutants;
Niveau selon le Portfolio Européen des Langues : A2;
Niveau selon le Schneider/North : N3.

DILI B1: Diplôme Intermédiaire de Langue Italienne;
De 240 à 300 leçons de préparation pour les débutants;
Niveau selon le Portfolio Européen des Langues : B1;
Niveau selon le Schneider/North : N6.

DILC B1: Diplôme Intermédiaire Langue Italienne Commerciale;
De 240 à 300 heures de préparation pour les débutants
Plus environ 40 leçons de préparation spécifique du langage commercial;
Niveau selon le Portfolio Européen des Langues : B1;
Niveau selon le Schneider/North : N6;

DILI B2: Diplôme Intermédiaire de Langue Italienne;
De 320 à 400 leçons de préparation pour les débutants;
Niveau selon le Portfolio Européen des Langues : B2;
Niveau selon le Schneider/North : N8.

DALI C1: Diplôme Avancé de Langue Italienne;
De 450 à 500 leçons de préparation pour les débutants ;
Niveau selon le Portfolio Européen des Langues : C1;
Niveau selon le Schneider/North : N9.

DALC C1: Diplôme Avancé de Langue italienne Commerciale ;
De 500 à 550 leçons de préparation pour les débutants
Plus environ 50/80 leçons de préparation spécifique du langage commercial ;
Niveau selon le Portfolio Européen des Langues : C1;
Niveau selon le Schneider/North : N10.

Toutes les personnes étudiant l’italien et désirant soutenir un examen sont admises. Il n’y a aucune obligation de fréquenter une école ou un cours de préparation : il suffit de s’inscrire à un établissement associé à l’AIL pour être admis.

L’organisation de la certification est très souple. En effet, tous les établissements AIL sont habilités et préparés à effectuer les examens « in loco ». En outre, avec une demande préalable et un nombre minimum de participants, l’AIL permet l’organisation de session d’examens extraordinaires à des dates particulières.
La reconnaissance des certificats AIL se base uniquement sur la reconnaissance de la validité de la structure et des contenus des examens ; l’AIL est de ce fait appréciée et reconnue dans de nombreux pays et est surtout utilisée pour la qualification sur le lieu de travail.

L'AIL est reconnue par de nombreuses écoles et institutions publiques suisses (en Suisse l’italien est une des langues officielles) ; dans ces institutions les examens internes d’italien ont été remplacés par ceux de l’AIL. Il s’agit entre autres : des écoles publiques de commerce « KV » (Zürich, Bern, St.Gallen, Chur, Aarau, etc.), des lycées et des institutions qui habilitent les enseignants à enseigner l’italien dans les écoles cantonales (Uri et Grisons).

Les examens AIL sont régulièrement effectués dans diverses villes d’Italie et de Suisse (où la langue italienne est une des langues officielles) ou encore en Autriche, en Croatie, en Grèce, au Japon, en Slovénie et en Hollande.

Une donnée statistique : les candidats dans les établissements d’examens italiens proviennent de toutes les nations et continents et dernièrement, un intérêt particulier de la part des étudiants provenant de l’Europe du Nord et du Japon a été constaté.

Selon le Statut AIL, chaque institution qui aspire à pouvoir organiser les examens « Firenze » pour son propre compte doit devenir membre de l’Association et payer une contribution annuelle.

Chaque aspirant sera visité par un sociétaire AIL, lequel a le devoir de contrôler que l’organisation et la didactique des cours correspondent bien à des critères fixés et déterminés (cf. Code Déontologique de l’AIL). Une fois la visite passée, la candidature sera soumise à l’attention de l’Assemblée Générale pour approbation. Les dépenses de voyage, de repas et de logement de l’inspecteur AIL sont à la charge de l’institution demandeuse.

Chaque année, au printemps, l’AIL se réunit à Florence pour son Assemblée Générale et organise en même temps un atelier. Les responsables de chaque établissement d’examens sont invités à participer à l'atelier ainsi que ceux qui désirent devenir examinateurs pour l’obtention des Diplômes de Langue italienne « Firenze ». Pour les nouveaux membres de l’Association, la participation à l'atelier est obligatoire.

En ce qui concerne les cours de préparation aux examens AIL, leur durée varie naturellement de pays en pays ; selon la fréquence des leçons d’italien. (Comme nous l’avons laissé entendre précédemment, il existe des tests types pour chaque niveau).

En Italie par exemple, les écoles d’italien pour étrangers préparent normalement les candidats avec des cours habituels jusqu’à un mois avant la date des examens. Au cours du dernier mois, elles organisent des cours spécifiques destinés à la préparation des différents examens AIL.

Les écoles à l’étranger (écoles professionnelles et du soir, Société Dante Alighieri, Université Populaires, etc.) organisent normalement des cours spécifiques aux examens AIL, qui peuvent durer de 6 mois à un an.

Les exigences de nos candidats aux divers examens AIL sont différentes, même si durant ces dernières années on a enregistré une importante augmentation des candidats désirant une certification linguistique pour des raisons professionnelles. Dans ce contexte, nos examens de langage commercial DILC et DALC s’insèrent de façon optimale et sont les premiers de leur genre dans la certification de l’italien.

Nous sommes convaincus que le domaine de la certification de l’italien comme deuxième langue se développera toujours plus dans l’avenir. De même nous sommes convaincus qu’il est toujours plus important d’avoir un système extrêmement souple pour le déroulement des examens. Par conséquent la politique de l’AIL est : de parvenir en peu de temps à offrir plusieurs sessions d’examens au cours de l’année, d’avoir des établissements d’examens partout, d’obtenir une admission sans condition aux examens, d’avoir des types d’examens qui attestent surtout de la langue courante (celle de communication) et finalement, mais non sans importance, d’arriver à un assouplissement bureaucratique maximal.

Si faire partie de l'AIL vous intéresse, vous pouvez demander toute la documentation nécessaire, c'est-à-dire:

J’espère avoir abordé tous les points importants et avoir satisfait votre curiosité sur les Diplômes « Firenze ». Je me tiens dans tous les cas à votre disposition pour toutes explications supplémentaires.

Dans l’attente d’une réponse, je vous prie de recevoir mes plus cordiales salutations.

Académie Italienne de Langue ® - AIL

Chiara Poggi,
Responsable du Comité Permanent pour les examens AIL

 

Diplômes de langue Italienne